Missions: De la (très) bonne science-fiction... française !

Missions, très bonne série de science-fiction
Quand on parle de séries ou de films de science-fiction, on pense essentiellement aux œuvres américaines qui ont marquées l'imaginaire collectif mais très rarement, pour ne pas dire jamais, de créations françaises. Il va falloir changer nos habitudes car "Missions", nouvelle série disponible sur "OCS", s'avère être une excellente surprise. Composée de dix épisodes de 26 minutes, qu'on dévore d'une traite, "Missions" suit une mission habitée qui arrive sur Mars après dix mois de voyage. Pensant être les premiers à poser le pied sur la planète rouge, l'équipage apprend qu'il a été devancé par une expédition américaine, qui de plus rencontre des difficultés. Leur mission va donc changer de nature et devenir une opération de sauvetage qui va les entraîner au-delà de qu'ils auraient pu imaginer. Prenante du début à la fin, l'histoire compte davantage sur des acteurs de talents que sur une ribambelle d'effets spéciaux. Ainsi on retrouve au générique, des visages pour certains familiers sans pour autant parvenir à les identifier, ce qui ne sera plus le cas après "Missions". Dans les rôles principaux on retrouve la particulièrement brillante Hélène Viviès, Clément Aubert, Mathias Mlekuz, Giorgia Sinicorni ou Côme Levin qui apporte une petite touche comique dans un environnement qui ne l'est pas du tout. Ne citer qu'eux est un peu injuste car l'ensemble de la distribution est au diapason et mérite les louanges. En voyant cette fiction, on ne peut s’empêcher d'y trouver des références ou des inspirations aux œuvres illustres du genre comme "2001: L'odyssée de l'espace",  "Alien", "Interstellar"  voir même "Lost" et "Le Jour où la Terre s' Arrêta", si je pousse le résonnement à sa limite. La richesse du scénario mêle de nombreuses thématiques autour de la conquête spatiale évidemment et l’éternelle question sur la présence extraterrestre mais aussi de la vie après la mort, l'écologie, les origines de l'homme et j'en passe et des meilleurs, bref un travail phénoménal des scénaristes Julien Lacombe et Ami Cohen pour que malgré la grande variété des sujets abordés, le tout soit cohérent. La musique est également un facteur important de "Missions" et là encore, on retrouve des mélodies typique du fantastique ou de la science-fiction en total adéquation avec ce qu'on pouvait attendre dont certaines ne sont pas sans évoquer également les grands classiques du genre.
Au final, on est impatient de découvrir une saison 2 dont la première des missions sera d'être aussi réussie que la saison 1.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire