OCS dégaine le pilote de The Deuce et...

Le pilote de The Deuce disponible sur OCS
Alors qu'il sera également projeté dans quelques jours au Festival du Cinéma Américain de Deauville, le pilote de la série "The Deuce" est disponible depuis aujourd'hui sur "OCS".  Se déroulant dans le New-York des années 70, "The Deuce" suit une galerie de personnages au moment de la légalisation de l'industrie de la pornographie. Dès les premières minutes, la chose qui vient à l'esprit, c'est la parfaite restitution du New York nocturne des années 70 ou du moins de ce que l'on l'imagine être en référence à d'autres films ou documentaires à base d'images d'archives.  On voit donc évoluer une multitudes de figures de la nuit parmi lesquels un barman qui cumule les jobs pour arriver à joindre les deux bouts et éponger les dettes de son frère, des prostituées pour la plupart sous la coupe de proxénètes violents et impitoyables, une mère célibataire, elle-aussi prostituée mais indépendante, une étudiante un peu paumée et un policier alcoolique. Ce pilote fait figure de présentation générale d'un monde de la nuit glauque et dangereux alors que le sujet principal de la série n'est encore ni effleuré ni même évoqué. James Franco  livre une (double) prestation convaincante et on oublie assez vite le comédien pour ne voir que le(s) personnage(s). Autour de lui, on découvre un casting pas forcement très renommé mais plein de promesses pour la suite, à commencer par Margarita Levieva ou Dominique Fishback ainsi qu' Emily Meade, passée par la première saison de "The Leftovers", Don Harvey, l'un de ses acteurs dont tout le monde connait le visage mais dont on est toujours incapable de citer le nom et Maggie Gyllenhaal, qui a sans doute le rôle le plus énigmatique de ce premier épisode. Ce prélude en dévoile juste assez pour donner envie de voir la suite sans pour l'instant voir réellement ou cela nous mènera. Un mot sur la très bonne réalisation extrêmement sobre qui met en valeur ce monde extravagant et sulfureux.  Sans nul doute à voir !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire