Thor Ragnarok: L'humour comme meilleure arme

Thor: Ragnarok, on aurait tort de s'en priver
"Thor: Ragnarok" sortait cette semaine au milieu d'une multitude de bons longs-métrages dans des genres différents mais qui toutefois laisse planer un doute sur la capacité du blockbuster "Marvel" à dominer le box-office français cette semaine. Dans cet opus, Thor doit faire face à sa sœur aînée, dont il ignorait jusque là l’existence,  déesse de la mort surpuissante qui entend conquérir l'univers après s'être emparée de l'empire d'Asgard. Privé de son marteau, arme de prédilection, et emprisonné sur une planète lointaine, Thor va devoir s'appuyer sur de nouveaux alliés, s'il veut avoir une chance de triompher. Dans la droite lignée des franchises de superhéros "Marvel", le film est un condensé d'action, d’impressionnants effets visuels et d'humour à hautes doses, le tout servi par un scénario qui introduit de nouveaux personnages dont certains pourraient à l'avenir bénéficier de films solo. Ainsi autour de Chris Hemsworth, Tom Hiddleston,  Anthony Hopkins et de Mark Ruffalo, plus vert de colère que jamais, on retrouve au casting, une Cate Blanchett aux antipodes de ses rôles habituels, un Jeff Goldblum un tantinet exalté ainsi qu' Idris Elba, Karl Urban et la jolie Tessa Thompson auxquels viennent encore s'ajouter de nombreux invités surprises qui pour certains sont même difficiles à reconnaître. Classique dans sa construction et réalisé de façon assez formelle par Taika Waititi, "Thor" ne se démarque pas vraiment du genre mais se trouve renforcé par les développements autour de la relation ambiguë entre Thor et son frère  Loki, parfois très premier degré comme à d'autres instants très drôles, le film penchant vraiment sur la comédie par moments. Bref, il est difficile de trop en dire, tant les spoilers sont nombreux mais les perspectives offertes à la conclusion de cet épisode, laissent penser que la saga "Thor" pourrait connaître encore de nombreuses et trépidantes aventures et elle aurait tort de s'en priver.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire