Rampage, une adaptation de jeu vidéo qui tient la route

Version cinéma du jeu vidéo sortie en 1986, «Rampage» arrive cette semaine en salles avec ses gros sabots et toutes les caractéristiques du gros blockbuster type qu›affectionne Dwayne Johnson. A mi-chemin entre un «Jurassic Park» et un «San Andreas», le  film est vendu comme un action-movie alors qu›il se présente plutôt comme un film catastrophe. Dwayne Johnson y tient donc le rôle principal, celui d›un primatologue qui rentre dans une course-poursuite avec un gorille qu›il a pratiquement élevé et qui est victime d›une mutation génétique provoquant une croissance soudaine et une agressivité sans limite. Cette grosse machine pleine de bruits, d›explosions et d›effets spéciaux impressionnants peut également compter sur la présence de Naomie Harris et Jeffrey Dean Morgan  ainsi que sur Malin Akerman qui tient ici  un rôle de méchante caricatural et pas loin d›être insupportable. Avec une durée de seulement 107 minutes, «Rampage» grille parfois les étapes et se passe de certaines scènes de transitions notamment lors du déplacement des personnages d›un point à l›autre, le voyage se déroule en un éclair. Malgré ces quelques imperfections, le film tient toutes ses promesses de divertissement familial et spectaculaire avec une touche de second degré et un Dwayne Johnson toujours aussi charismatique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire